Skip to main content

La gestion des adductions d'eau potable simplifiées au Burkina Faso : problématique, enjeux et perspectives

Dans sa volonté d'offrir de l'eau potable à tous, l'État burkinabè a fait le pari d'équiper les chefs-lieux de communes et les villages de plus de 3500 habitants d'AEPS. Afin d'assurer une meilleure gestion des ouvrages hydrauliques, il a été adopté en 2006 une nouvelle politique de gestion décentralisée des ouvrages d'eau potable dont la commune est le maître d'ouvrage. 

Dans le cadre du programme WA-WASH de USAID, IRC a mené une étude sur le coût, la performance et la régulation des petits réseaux de distribution d'eau potable de six AEPS de la région du Sahel. Étonné par les constats et les discussions informelles du secteur sur le sujet, IRC a organisé un atelier les 30 et 31 octobre 2013 sur la gestion des AEPS. 

Cette publication a pour objectif de présenter les préoccupations du secteur et les pistes de solutions identifiées de façon consensuelle par l'ensemble des parties prenantes impliquées dans la gestion des AEPS. Elle s'articule autour de trois problématiques : le suivi et le contrôle par les autorités publiques, le financement du renouvellement et l'extension/développement des réseaux.

TitleLa gestion des adductions d'eau potable simplifiées au Burkina Faso : problématique, enjeux et perspectives
Publication TypeProgress Report
Year of Publication2014
AuthorsIRC
Pagination14
Date Published06/2014
PublisherIRC Burkina Faso
Place PublishedOuagadougou, Burkina Faso
Abstract

Dans sa volonté d'offrir de l'eau potable à tous, l'État burkinabè a fait le pari d'équiper les chefs-lieux de communes et les villages de plus de 3500 habitants d'AEPS. Afin d'assurer une meilleure gestion des ouvrages hydrauliques, il a été adopté en 2006 une nouvelle politique de gestion décentralisée des ouvrages d'eau potable dont la commune est le maître d'ouvrage. 

Dans le cadre du programme WA-WASH de USAID, IRC a mené une étude sur le coût, la performance et la régulation des petits réseaux de distribution d'eau potable de six AEPS de la région du Sahel. Étonné par les constats et les discussions informelles du secteur sur le sujet, IRC a organisé un atelier les 30 et 31 octobre 2013 sur la gestion des AEPS. 

Cette publication a pour objectif de présenter les préoccupations du secteur et les pistes de solutions identifiées de façon consensuelle par l'ensemble des parties prenantes impliquées dans la gestion des AEPS. Elle s'articule autour de trois problématiques : le suivi et le contrôle par les autorités publiques, le financement du renouvellement et l'extension/développement des réseaux.

Downloads