Skip to main content

Tags

Les ONG maliennes lancent le Réseau national des ONG pour l’Eau, l’hygiène et l’assainissement en milieu scolaire (REHA Mali)

Published on: 08/11/2013

D’après une enquête menée en 2010 dans un échantillon de 1 072 écoles réparties dans 6 des 9 régions du Mali, une école sur 5 dans le pays ne dispose d’aucune latrine. 72% des latrines existantes ne sont pas séparées filles / garçons et 15% seulement sont fonctionnelles et respectent les normes minimales d’hygiène.

La situation de l’approvisionnement des écoles en eau est encore plus préoccupante, puisque seules 7% des écoles enquêtées disposent d’un point d’eau fonctionnel et aux normes. Parmi les 7 029 élèves observés pendant la récréation du matin, seuls 8% se sont lavés les mains au savon au sortir des latrines – sans différence significative entre les filles et les garçons.

Face à cette situation catastrophique, le Ministère malien de l’Éducation, en collaboration avec les ministères en charge de la Santé, de l’Assainissement et de l’Eau, a élaboré en 2009 un Plan Stratégique pour la promotion de l’hygiène en milieu scolaire. L’année suivante, l’agence danoise pour le développement international (DANIDA) et la fondation Dubai Cares se sont engagés financièrement pour la mise en œuvre de ce Plan stratégique. En décembre 2010, le programme "Eau, hygiène et assainissement en milieu scolaire" était officiellement lancé sous l’égide du Ministre de l’Education, et avec 5 partenaires de mise en œuvre: UNICEF, CARE, Save the Children, Oxfam et WaterAid.

Depuis, d’autres donateurs ont rejoint le programme, ce qui a permis à 6 autres ONG internationales et près de 20 ONG nationales de joindre leurs forces dans tout le pays pour améliorer les conditions d’approvisionnement en eau, d’hygiène et d’assainissement dans plus de 1 600 écoles publiques et communautaires à travers le pays. Au total, ce sont déjà 480 000 enfants et 10 000 enseignants qui ont vu leur santé et leur environnement d’apprentissage s’améliorer.

En 2013, les ONG maliennes, sous l’impulsion de l’ONG "Solidarité Plurielle" se sont organisées en Réseau national des ONG pour l’hygiène scolaire. Le Réseau a pour objectif de contribuer à la mise en œuvre d’un Plan Stratégique de 5 ans (2011-2015) en capitalisant les expériences de tous ses membres, diffusant les stratégies et outils qui ont d’ores et déjà fait leurs preuves sur le terrain, organisant des formations, effectuant des activités de plaidoyer et de mobilisation des ressources, et assurant de cette manière la pérennisation du programme Eau, hygiène et assainissement en milieu scolaire.

Les principales actions à mener dans les établissements concernent :

  • la formation à l’éducation à l’hygiène : maîtres, élèves maîtres, élèves et équipes sectorielles ;
  • l’Accès à l’Eau Potable et aux infrastructures d’Assainissement ;
  • la dotation en matériels et équipements d’hygiène ;
  • la dotation en outils d’I.E.C ;
  • l’appui à la gestion ;
  • l’application du  guide  d’éducation à l’Hygiène standardisé

Le réseau a été créé en réponse à un besoin identifié en matière d’informations sur l’éducation à l’hygiène en milieu scolaire. Une masse intarissable d’informations existe au sein des ONG et institutions mais elle est soit méconnue ou mal exploitée ce qui rend difficile la coordination et la réussite des initiatives d’hygiène scolaire.

Ce réseau appuie les efforts des ONG, institutions et personnes qui essayent d’intégrer dans leurs actions de terrain l’éducation à l’hygiène en milieu scolaire  en vue d’améliorer la santé et la réussite scolaire.

Le Réseau souhaite également établir des partenariats à l’international et diffuser ses acquis dans d’autres pays de la sous-région ouest-africaine et du monde. Pour plus d’information, contactez :

Par Assad Ibrahim Tolo, Président du REHA Mali, (Tel 0022376414393)