Skip to main content

Le Plateau Central accueille la campagne Mains Propres-Bonne Santé

Published on: 24/08/2021

De g. à dr., Zohoun Nic-Riabelle, chargée de communication et capitalisation à l’IRC, Sanfo Salif, Ambassadeur de bonne volonté Eau, Hygiène et Assainissement, Segda Roseline, Responsable des opérations à l’IRC (Ph. Production Universal)

La campagne Mains Propres-Bonne Santé portée par l'IRC est entrain de démarrer sa deuxième phase dans la région du Plateau Centrale, avec le soutien de l'UNICEF.

De g. à dr., Zohoun Nic-Riabelle, chargée de communication et capitalisation à l'IRC, Sanfo Salif, Ambassadeur de bonne volonté Eau, Hygiène et Assainissement, Segda Roseline, Responsable des opérations à l'IRC (Ph. Production Universal)

Après une belle réussite dans la région du centre et plus précisément dans la grande capitale, Ouagadougou, la campagne Mains Propres-Bonne Santé portée par l’IRC est entrain de démarrer sa deuxième phase dans la région du Plateau Centrale, avec le soutien de l’UNICEF. Une cérémonie de lancement bien à propos a été organisée ce samedi 14 août 2021 à la grande place du marché de Mogtedo sous la présidence de l’ambassadeur de bonne volonté Salif Sanfo et en présence des représentants de l’IRC, du maire de la commune hôte ainsi que plusieurs chefs coutumiers, religieux et civiques.

Alors que la pandémie de Covid-19 sévit pour la 2ème année consécutive, et que les maladies infectieuses liées aux mains sales font monnaie courante en cette période hivernale caractérisée par les travaux champêtres, le lavage des mains doit être plus que jamais de rigueur au sein de la population. C’est pourquoi, l’IRC, avec le soutien de l’UNICEF, a choisi cette période précise pour démarrer la deuxième phase de sa campagne « Mains Propres-Bonne Santé », au profit des populations de quatre communes rurales de la région du Plateau Central, Mogtedo, Boudry, Absouya et Ourogou-Manega. Le but visé étant de mener une campagne de sensibilisation sur l’importance du lavage des mains dans la lutte contre les maladies infectieuses et la Covid-19. Pour atteindre cet objectif, le projet prévoit entre autres des activités de sensibilisation à travers les médias locaux, les leaders locaux et les municipalités.

Yameogo Abdoul Karim, représentant le maire de la commune rurale de Mogtedo (Ph. Production Universal)

Photo: Yameogo Abdoul Karim, représentant le maire de la commune rurale de Mogtedo (Ph. Production Universal)

Selon Salif Sanfo, Ambassadeur de bonne volonté Eau, Hygiène et Assainissement et expert mandaté par l’IRC pour la conduite de la mission, « le milieu rural a été choisi cette fois ci parce que la question de la santé ne doit pas être focalisée uniquement dans les grandes villes. Surtout que le Plateau Central va bientôt accueillir la commémoration tournante du 11 décembre pour l’année en cours, c’est un défi à relever pour que d’ici décembre, la question du lavage des mains soit systématisée au niveau de la région et que toute la population soit mobilisée pour les questions WASH afin de préserver leur santé et celle des autres. »

Une cérémonie officielle a été consacrée au lancement de ces activités, le samedi 14 août 2021, marquée par un cross populaire et une séance aérobic zumba. Autorités coutumières, religieuses (musulmane, sunnite, chrétienne catholique, chrétienne protestante), civiques, représentant du bourgmestre de Mogtedo, représentants des jeunes et des femmes, bénéficiaires ; tous étaient au rendez-vous pour donner le top départ marquant ainsi le démarrage effectif de la campagne.

De g. à dr., Segda Roseline, Responsable des opérations à l'IRC ; Zoungrana Édouard, Dagneoin naba de bangre zaaga (Ph. Production Universal)

De g. à dr., Segda Roseline, Responsable des opérations à l'IRC ; Zoungrana Édouard, Dagneoin naba de bangre zaaga (Ph. Production Universal)

Outre les interventions et les prestations culturelles et humoristiques, la cérémonie de lancement a également été l’occasion parfaite pour faire le don d’une centaine d’arbres fruitiers aux autorités présentes. Après distribution des arbres, chaque récipiendaire a été invité à pratiquer le geste simple et efficace qui sauve des vies en empêchant la propagation des maladies : le lavage des mains. 

Cette action représente simplement un alibi pour révéler encore plus l’importance du lavage des mains car, après avoir planté un arbre, on a les mains sales et il convient de se laver les mains. Cela permettra aussi de poursuivre la sensibilisation dans les ménages, les églises, les mosquées et mêmes les associations. Le fait d’avoir convié ce beau monde n’est donc pas un hasard. Le but recherché est que chacun d’entre eux porte le message et le diffuse dans leurs communautés.  Des affiches Mains Propres-Bonne Santé ont également été distribuées et seront affichées dans les lieux à grande fréquentation de la commune pour accentuer la sensibilisation qui continue par ailleurs à travers les médias notamment la Télévision Nationale du Burkina (TNB), la Radiodiffusion Télévision du Burkina (RTB) et la Radio Bassy.

Près d’un millier de personnes mobilisées (Ph. Production Universal)

Près d'un millier de personnes mobilisées (Ph. Production Universal)

À l’issue de la cérémonie, les autorités présentes ont exprimé leur satisfaction tout en se sentant honoré d’avoir été associé à l’activité. Le représentant du maire est pour sa part fier et reconnaissant que Mogtedo ait été choisi pour accueillir cet évènement.

M. Sanfo, après avoir exprimé son sentiment de fierté pour avoir été désigné par l’IRC pour continuer cette campagne, remercie à son tour l’UNICEF qui a cru en la pertinence de cette seconde phase, et reste convaincu que tout comme la première, elle atteindra sinon dépassera les objectifs visés.