Skip to main content

Mali : des comités de gestion de points d’eau outillés

Published on: 07/09/2020

Une session de formation a été organisée à Nossombougou pour renforcer la capacité des comités villageois de gestion de points d’eau.

Pour une meilleure gestion des Pompes à Motricité Humaine (PMH), du 26 au 27 juillet 2020, à Nossombougou, une session de formation, a été organisée à l’endroit des comités villageois de gestion de points d’eau (forages équipés de pompes à motricité humaine). Assurée par les agents techniques du service local de l’hydraulique de Kolokani et du syndicat inter collectivité, la mise en œuvre de cette activité, initiée par le Cluster World Vision Mali de Kolokani, avec l’appui de l’agent technique municipal de l’eau et assainissement de la localité, mis en place par IRC au sein de la mairie, est une initiative louable selon les acteurs de l’eau.

Les représentants de Cluster World Vision présentent leurs mots de bienvenue (Ph N. Saliya)

Les représentants de Cluster World Vision présentent leurs mots de bienvenue (Ph N. Saliya)

Les pompes à motricité humaine constituent les principaux modes d'approvisionnement en eau en milieu rural, où elles sont gérées par des entités mis en place à cet effet. Ces comités sont des structures de coordination, de concertation et de programmation des activités villageoises en matière d’accès à l’eau potable. Tels des outils de sensibilisation, d’information et de cohésion sociale, ils servent de repère pour le contrôle de la bonne marche des pompes villageoises, de l’amélioration des conditions d’accès à l’eau potable des populations et de l’hygiène autour des points d’eau. Ces comités sont d’autant plus importants qu’une insuffisance dans l’entretien, la gestion et la maintenance de ces infrastructures entraînent leur vétusté précoce, réduisant de façon drastique la durabilité des investissements.

Eu égard à leur rôle prépondérant dans la tâche quotidienne d’approvisionnement des ménages en eau potable, Cluster World Vision Mali de Kolokani, en collaboration avec les trois communes retenues et leurs partenaires, a décidé de renforcer les capacités de ces comités, à travers cet atelier de formation à Nossombougou, afin de leur permettre d’assurer plus convenablement leurs responsabilités dans la gestion des points d’eau villageois. Cet atelier a eu pour but de familiariser les comités avec la politique nationale d'approvisionnement en eau potable au Mali et de les rendre capables de gérer de façon saine et durable les PMH au niveau des communautés. En provenance de neuf villages/hameaux des communes de Nossombougou, Ouolodo, Tioribougou et Nonkon, les membres de comité WASH, qui ont pris part à cette activité ont reçu des enseignements sur la gestion administrative et financière des pompes à motricité humaine, mais aussi sur le bon fonctionnement du comité, la mobilisation de ressources et une gestion saine pour leur pérennité.

Les membres de comités de gestion de PMH présents à la formation (Ph N. Saliya)

Les membres de comités de gestion de PMH présents à la formation (Ph N. Saliya)

A la fin de cette formation, les participants n’ont pas manqué d’exprimer leur reconnaissance à l’endroit de l’initiateur et sont repartis avec la promesse de la mise en œuvre des enseignements reçus. L’engagement a été surtout pris, par eux, d’œuvrer pour un changement qualitatif dans la gestion des PMH et donc au niveau de la fourniture de l’eau à la population.