Skip to main content

100 Enseignants formés aux pratiques de l’hygiène des mains

Published on: 07/10/2021

Aperçu des enseignants à la formation (Ph. D. Zongo)

100 enseignants du primaire, issus de 18 différentes écoles de la commune de Tenkodogo, sont désormais aguerris en techniques pédagogiques de lavage des mains. Ceci, grâce à une formation organisée par IRC avec le soutien de la Fondation Américaine LDSC (Latter-day Saints Charity), le jeudi 23 septembre 2021, dans le cadre de la campagne Mains Propres-Bonne Santé.

Photo: Aperçu des enseignants à la formation (Ph. D. Zongo)

C’était en présence de Oubda Diane, 2ème adjoint au maire de la ville de Tenkodogo et de Ouedraogo Robert, représentant le Directeur Provincial de l’enseignement de la province du Boulgou que ladite formation a été conduite par Sidibé Ibrahim, consultant parascolaire /ambassadeur eau, hygiène et assainissement.

Se laver les mains avec du savon. Ce geste simple du quotidien est l'un des moyens les plus efficaces de prévenir la transmission des maladies, qu'il s'agisse du coronavirus, mais aussi de la dysenterie, du choléra et de la typhoïde. Alors qu’elle permettrait de sauver la vie de centaines de milliers d’enfants, qui meurent inutilement chaque année de maladies diarrhéiques, cette mesure d’hygiène, censée être effectuée comme un réflexe ou une règle héritée de l’éducation n’est pas appliquée unanimement.

Afin de s'attaquer aux facteurs socio-économiques complexes qui sous-tendent le problème du lavage des mains, IRC mise sur une démarche éducative conviviale pour changer les comportements et adopter de bonnes pratiques d'hygiène. Cette démarche s’inspire du transfert des acquis, des enseignants à leurs élèves en vue de maximiser les impacts au sein des cellules familiales.

C’est à cet effet qu’une formation a été organisée à l’endroit de 100 enseignants issus de 18 écoles de la ville de Tenkodogo, le 23 septembre 2021.  Ceci a permis de faire comprendre aux éducateurs les bénéfices du lavage des mains et ses techniques, grâce à des outils pédagogiques, et ce, dans une ambiance décontractée en passant par des jeux, des chants et des récits. Les moments critiques nécessitant le lavage des mains ; les conséquences et les maladies liées aux mains sales, les avantages liées à la propreté des mains, les étapes clés de lavage des mains, l’utilité des affiches et kits d’hygiène etc., sont autant de thématiques abordées au cours de la formation.

Pour Oubda Diane, 2ème adjoint au maire de la commune de Tenkodogo, « cette session de formation marque le début d’une campagne d’information et de sensibilisation pour la promotion de l’hygiène corporelle, en particulier, l’hygiène des mains. Elle permettra d’améliorer la santé des citoyens et de leurs conditions de vie. » Tout en saluant le partenariat entre la commune de Tenkodogo et IRC, elle a lancé officiellement la campagne Mains Propres-Bonne Santé à Tenkodogo.

Le représentant du directeur provincial de l’enseignement, Ouedraogo Robert, quant à lui, réitère ses salutations à IRC qui a porté son choix sur Tenkodogo et encourage tous les enseignants à y mettre du leur pour mieux assimiler les acquis. « Il faut que Tenkodogo soit à la hauteur de ce choix et que ses élèves soient des ambassadeurs de l’hygiène pour les autres élèves de notre province », a-t-il souhaité.

Les enseignants formés procèderont à leur tour à la restitution des acquis dans leurs classes respectives en adaptant la pédagogie y compris le langage pour une meilleure appropriation des notions par les écoliers. A en croire le formateur, M. Sidibé, « il est attendu 300 séances pratiques, à raison de 3 séances par classe, durant la campagne dans le mois d’octobre 2021, pour une cible de 3000 élèves ».

La séance de formation a été mise à profit pour doter chacun des 100 enseignants formés, de kit d’hygiène composé d’un dispositif de lavage des mains, 6 boules de savon, une affiche de sensibilisation, une banderole par école ou groupe de 2 écoles situées dans la même enceinte, 3 rouleaux de papier nettoyant.

De gauche à droite, Ouattara Mamadou, chauffeur à IRC, Bancé Wahabou, assistant comptable à IRC, Zombra Tingandé Prosper, Directeur de l’école Gogaré A, Sidibé Ibrahim Ambassadeur de bonne volonté Eau, Hygiène et Assainissement (Ph. D. Zongo)

De gauche à droite, Ouattara Mamadou, chauffeur à IRC, Bancé Wahabou, assistant comptable à IRC, Zombra Tingandé Prosper, Directeur de l’école Gogaré A, Sidibé Ibrahim Ambassadeur de bonne volonté Eau, Hygiène et Assainissement (Ph. D. Zongo)

En tant qu’ambassadeur WASH, Sidibé Ibrahim pense que : « le projet est à saluer et encore plus ses porteurs, IRC et la fondation LDSC, qui ont pris soin de doter chaque enseignant de kit sanitaire pour les amener à bien inculquer les valeurs hygiéniques aux enfants. C’est une façon de les armer. » Il plaide surtout que l’initiative soit étendue à d’autres écoles. 

Minoungou Hamado,point focal AVS (Amélioration de la Vie Scolaire), prenant la parole pour remercier les porteurs du projet d’avoir pensé à Tenkodogo, il a pris l’engagement au nom de tous les enseignants bénéficiaires, de mener à bien cette mission et de continuer la sensibilisation des élèves même après la période de la campagne. « Le lavage des mains est un geste noble et simple qui sauve des vies et tous devraient s’y mettre ! », a-t-il conclu.